Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m’appelle Abel Burger, j’ai 34 ans, je suis artiste et j’habite une petite ville portuaire non loin de Collioure. Je suis aussi écrivaine, j’ai publié des textes et poésies dans des revues littéraires, puis je me suis tournée vers la peinture et le dessin où l’écriture prend une forme différente mais continue d’exister.

Votre emploi actuel: 
Artiste avec des expressions dans l’écriture et la peinture.

Dans quelle ville: 
Ma maison et mon atelier principal sont à Port Vendres mais je suis parfois à Toulouse et à Paris.

Un mot pour définir quel type de travailleuse vous êtes: 

Insatisfait

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)?

Mes dizaines de stylos noirs, de la couleur et du papier et si je devais vraiment ajouter une appli je dirais Google Maps, car j’ai toujours l’espoir d’arriver à l’heure exacte à mes rendez-vous.

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Mon bureau est assez organisé, car pour le moment il est assez petit. Il faut que tout soit à portée de mains, c’est-à-dire qu’en faisant un grand geste ample du bras, je couvre toute la surface. J’aime bien quand tout est accessible.

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant

J’écoute rarement de la musique en travaillant, car elle a trop d’influence sur ce que je produis. Quand ça arrive, c’est plutôt quand je fais des pauses et que j’ai un peu envie de me défouler, donc je dirais que ça oscille entre Wake me up de Wham et de l’électro.

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

Durant la première partie de la journée, je survole quelques livres, je marche, je réfléchis, je creuse idée, concept, intuition puis ensuite je passe à l’acte.

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité? 

De ne porter aucun jugement sur son travail durant le processus de création.

Vous êtes meilleure que vos collègues de travail pour:

Je n’ai pas de collègues de travail, mais à la différence de nombreux artistes, je n’ai pas suivi d’enseignement artistique, ce qui me laisse peut-être davantage de spontanéité dans l’expérimentation. Je me pose quand même la question de ce que serait ma production si j’avais intégré une école des Beaux-Arts.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Ce n’est pas vraiment un conseil, c’est une phrase de l’architecte Mies Van Der Rohe: Less is more.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

J’ai mis longtemps à essayer de répondre à cette question, pour finalement dire que je ne raisonne pas de cette façon et que j’ai sans doute la chance de pouvoir prendre le temps qui m’est nécessaire.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Je commence toujours la journée par la méditation et je fume toujours une cigarette avant de commencer à peindre.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?

Mes pinceaux. C’est assez curieux parce que ces pinceaux viennent de chez IKEA et qu’ils ne valent pas un clou, mais ils conviennent parfaitement à l’usage que j’en fais et j’y tiens. 

ABOUT ABEL

_____________________

Artiste peintre /

French artist

18.08.1982

Port Vendres / Berlin


 

MY STUDIO

_____________________

12 rue Lamartine

66660 Port Vendres
France

Mobile : 06 76 72 61 50
email :
abel.brgr@gmail.com

NEWSLETTER

_____________________

Cliquez pour vous abonner /
Click to subscribe

ABEL BURGER